Tuesday, October 30, 2007

Les ventes new-yorkaises au plus haut [oct. 07]

Les ventes new-yorkaises au plus haut [oct. 07]


artlover7665588898

Les 6 et 7 novembre prochains vont être orchestrées à New York les deux vacations phares de la saison de ventes. Sotheby´s et Christie´s ont réuni pour l´occasion une sélection d´œuvres majeures de Paul Gauguin, Vincent Van Gogh, Claude Monet, Cézanne, ou encore Franz Marc. A ce jour, les deux auctionners n´avaient jamais présenté d´estimations aussi hautes.

Le marathon d´enchères millionnaires va débuter chez Christie´s, le 6 novembre avec une dispersion de 94 lots impressionnistes et modernes. Le bal des enchères commence avec une timide œuvre de Pablo PICASSO, une petite Pomme réalisée en 1918 estimée 200 000 – 300 000 $ ; mais très vite la salle risque de vibrer avec le lot numéro 5, une autre œuvre de Pablo Picasso : un Homme A la Pipe de 1968 estimé 12 – 16 millions de dollars. S´enchaîne six lots plus tard un quadriptique de Camille PISSARRO illustrant les quatre saisons, proposé pour 12 – 18 millions de dollars. Cet ensemble historique n´en est pas à sa première présentation aux enchères ! Déjà en 1891, il avait été acquis 1,155 francs à Drouot (cf : Dictionnaire de Ventes d´Art Hyppolite Mireur – Tome VI – page2). La dernière fois était en novembre 2004 chez Christie´s. Le marteau était tombé à hauteur de 8 millions de dollars.

Soulignons aussi les 15 – 20 millions de dollars attendus pour L'Odalisque, harmonie bleueHenri MATISSE, réalisée en 1937, ou encore les 10-15 millions de dollars pour une étude pour Les constructeurs, fond bleu de Fernand LÉGER. Deux importantes toiles d'Amedeo MODIGLIANI sont aussi mises à la vente : un Portrait du sculpteur Oscar Miestchaninoff de 1916, acquis 8,5 millions de dollars en 1995, est attendu à 18 – 25 millions de dollars et une Jeune fille assise en chemise (1918) est proposée pour 9 – 12 millions de dollars. Cette dernière avait été adjugée 4,4 millions de dollars en mai 1998 chez Christie´s. Si l´on s´en tient au module de prix actualisé réalisé par Artprice (Artprice Indicator), ces deux estimations, bien que nettement supérieures aux prix d´acquisitions, restent tout à fait dans la lignée de l´évolution de la cote de Modigliani au cours de ces 12 dernières années, avec notamment un bond de +65% en 2004.
Deux rares tableaux de Paul CÉZANNE sont à l´honneur : une vue de Jas de Bouffan, réalisée en 1890-1894 au domicile de l´artiste (est. 12 – 16 millions de dollars), et une nature morte, sujet de prédilection de l´artiste, intitulée Compotier et Assiette de Biscuits (10 – 15 millions de dollars). Mais l´une des pièces les plus médiatiques de la vente revient au peintre expressionniste allemand August MACKE : Paar im Wald (1912), estimée 15 – 25 millions de dollars pourrait bien devenir l´œuvre la plus chère de l´artiste.

Le 7 novembre, Sotheby´s concentre sa vente en 76 lots, mais entame activement sa vacation avec la dispersion d´un exceptionnel ensemble de 6 dessins d´Egon SCHIELE, dont Selbstbildnis mit kariertem Hemd, une gouache estimée 4,5 – 6,5 millions de dollars. Parmi les lots phares, citons The Fields, un grand paysage de Vincent GOGH van, exécuté en 1890, sera proposé pour 28 – 35 millions de dollars ; au lot 18, Sotheby´s disperse pour 40 – 60 millions de dollars, un exceptionnel tableau de Paul GAUGUIN de 1892 : Te Poipoi (Le matin). Celui-ci a déjà fait un passage aux enchères lors de la vente d´atelier de 1895, au cours de laquelle l´œuvre avait été adjugé à peine 320 francs ! Soit presque 4 fois moins que l´ensemble de Pissarro.

Un important bronze de Pablo Picasso, haut de 80 cm et représentant Dora Maar, fondu à 4 exemplaires, est présenté à 20 – 30 millions de dollars. Jamais de sculpture n´avait encore été dispersée dans de telles fourchettes de prix ! D´autres œuvres de Picasso enrichissent la vente, dont la Lampe, une toile de 1931 estimée 25 – 35 millions de dollars, conservée dans la famille de l´artiste jusqu´à ce jour, mais aussi une œuvre version d´Homme à La Pipe, réalisée en 1969, plus grande, mais très semblable à celle dispersée la veille chez Christie´s ! D´ailleurs, tout comme sa rivale, Sotheby´s propose aussi une splendide toile d´Henri MATISSE : intitulée Espagnole (Buste), la toile de 1922 est affichée à 12 – 16 millions de dollars. Le tableau The Waterfall: Women beneath a Waterfall de Franz Marc, autre star de l´expressionnisme allemand, sera lui aussi l´un des clous de la vente. Estimé 20 – 30 millions de dollars, la toile de 1912 avait été acquise tout juste 4,6 millions de £ (7,6 millions de dollars) en 1999, soit 3 à 4 fois moins que son actuelle estimation ! En 1974, l´œuvre avait été dispersée à Londres sous le titre La Cascade pour 45 000 £ (495 000 F – Annuaire de Ventes Mayer 1975 – p. 761).


Le lot 15 est peut-être celui qui symbolise le mieux la frénésie actuelle, mais aussi les potentielles tensions du marché. Femmes dans un jardin, une toile d´Auguste RENOIR réalisée en 1873 est proposée à 8 – 12 millions de dollars ! Cette dernière a été acquise il y a tout juste 18 mois, chez Sotheby´s pour 4,4 millions de £ (8,2 millions de dollars). Il va de soit que si les enchères ne flirtent pas avec la fourchette haute, soit la pièce sera ravalée, soit son propriétaire devra se résigner à voir son capital déprécier. Mais dans tous les cas, dans le contexte actuelle, le jeu des courts aller-retours sur le marché ne peu se faire sans risque.

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

Links to this post:

Create a Link

<< Home