Monday, September 08, 2008

Jeff Koons au château de Versailles

Jeff Koons au château de Versailles

artlover7778886888888

Le château de Versailles va accueillir dès le 10 septembre, pendant 3 mois, les productions du maître du kitsch, l´Américain Jeff Koons. Certaines œuvres trôneront au saint des saints des appartements royaux. Au-delà de la polémique et du choc esthétique, cette exposition est aussi l´occasion d´accueillir en France le travail de l´artiste actuel le plus coté du marché. Parmi les œuvres exposées, les monumentaux Ballon Dog, face au Repas de Véronèse, et Hanging Heart, au-dessus de l´escalier de la Reine, ne sont pas sans rappeler les deux œuvres présentées par François Pinault, principal collectionneur de l´artiste, dans son écrin vénitien, le Palazzo Grassi. Faut-il y voir un effet marketing alors que la cote de Jeff KOONS est au plus haut ?

Aujourd´hui, Jeff Koons est le plus coté de tous les artistes nés après 1945. Le 30 juin 2008, Ballon Flower (Magenta), une pièce issue de la collection de Howard et Cindy Rachofsky, s´est arrachée11,5 million de £ (23 millions de $). Elle aurait été acquise pour 1,1 millions de $ en 2001. Déjà en novembre 2007, il avait obtenu une enchère de 21 millions de $ pour Hanging Heart (Magenta/Gold) chez Sotheby´s. Le cœur rouge de 3 mètres de haut dispersé en novembre 2007 était tellement «frais» que son propriétaire, Adam Lindemann, l´avait sorti tout droit d´un entrepôt sans l´avoir jamais exposé. Au total, sur douze mois, grâce à la dispersion de trois pièces majeures de la série Celebration, débutée en 1994, l´artiste est à la tête d´un produit de ventes de 81,3 m€ (contre 46,2 m€ pour Jean Michel Basquiat, son prédécesseur à la tête du classement 2006/2007).

Les premiers collectionneurs de Jeff Koons peuvent se féliciter de leurs acquisitions. Par exemple, le meilleur enchérisseur pour Two ball 50/50 tank dispersée le 7 mai 1992 chez Sotheby´s NY emporta l´installation pour 65 000 $. Cette œuvre de la série Equilibrium, contenant deux ballons de basket à moitié immergés dans un aquarium, fut conçue grâce à l'aide du Dr. Richard Feynman, Prix Nobel de Physique. En 2000, elle partit pour 220 000 $ chez Phillips NY, tandis qu´une version plus grande avec trois ballons doubla presque cette mise en 2005 (420 000 $, Christie´s NY).

Le nombre important de multiples à grand tirage explique que 50% des œuvres signées Koons soient abordables pour moins de 2 500 €. Mais les prix grimpent indéniablement. Ses Ballon Dog en porcelaine métallisée édités à 2300 exemplaires par exemple, se négociaient entre 1 200 et 1 800 € en 2002 tandis qu´il faut débourser entre 3 000 et 4 000 € aujourd´hui. Ses Puppies, de petits vases en porcelaine blanche de 45 cm de haut produits à 3 000 exemplaires, s´échangent dans la même fourchette de prix. En décembre 2002, un Puppy était pourtant boudé chez Cornette de Saint-Cyr à Paris pour une estimation basse de 800 € seulement

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

Links to this post:

Create a Link

<< Home