Saturday, October 07, 2006

Et Alors - Pt 2

Marché de l´art contemporain : bilan de la première saison de vente 2006 [oct. 06]

Le marché de l´art européen va battre au rythme des foires d´art contemporain à partir du 12 octobre, avec Frieze Art Fair à Londres, puis la FIAC de Paris à partir du 26 octobre et Art Cologne dès le 1er novembre. En parallèle, les maisons de ventes profitent du rayonnement de ces manifestations pour orchestrer d´importantes vacations d´art contemporain.

Artprice fait le point sur le plus dynamique segment du marché de l´art.

L´art contemporain est très porteur. Avec un public chaque année élargi et des collectionneurs davantage investis, les prix négociés en foires ou en salles des ventes s´élèvent. La photographie est le médium le plus en vogue. Sur la période janvier 1996 - septembre 2006, la cote des photographies réalisées par ces artistes nés après 1945 a progressé de +262%, alors que les hausses sont de +156% pour leurs sculptures et +158% pour leurs peintures. Quant aux estampes, leur cote ne progresse que de +33% sur dix ans.

De l´émulation qui anime les ventes de photographies contemporaines découle l´arrivée en force de photographes dans le TOP 100 des artistes contemporains établi par Artprice, recensant les résultats d´enchères de la première saison de ventes.

Télécharger le TOP 100 des artistes contemporains

Le premier photographe du classement est Richard PRINCE. Il s´élève à la troisième place, avec près de 4,7 millions d´euros de chiffre d´affaires et un nouveau record à 1,2 million de dollars pour Good News, bad News, une œuvre sur toile de 1989. En novembre 2005, il avait décroché une incroyable enchère de 1,1 million de dollars pour Cowboy, un cliché phare des campagnes publicitaires de Marlboro. Autre icône du marché de la photographie contemporaine, Andreas GURSKY, passe de la 8ème à la 5ème place du classement, avec une enchère à 2 millions de dollars pour "99 Cent" le 10 mai 2006, devenue la photographie contemporaine la plus chère du marché.

L´Américain Jeff KOONS trône cette année encore sur la plus haute marche. Cumulant 8,8 millions d´euros de produits de ventes au cours de la saison printemps/été 2006, contre 6,7 millions l´an dernier, il est la star incontestée du marché. Son record date de 2001, avec une sculpture intitulée Mickael Jackson and Bubbles de 1988 adjugée 5,1 millions de dollars chez Sotheby´s New York à l'armateur norvégien Astrup Fearnley. Alors qu´il n´avait jamais vendu une œuvre aux enchères en 1990, il est aujourd´hui habitué au feu des coups de marteau millionnaires. Pas moins de trois sculptures ont dépassé le seuil du million de dollars depuis le début de l´année, dont New Hoover Convertibles, Green, Red, Brown, New Hoover, une installation réalisée à partir d´aspirateurs, partie pour 4,7 millions de dollars chez Sotheby´s. Cette pièce fait référence à "The New" l´un des ses premiers travaux exposés au New Museum of Contemporary Art de New York en 1980, qui était composé d'aspirateurs sous vitrine.

Autre spécialiste des installations, Damien HIRST, le chef de file des Young British Artist, s´est imposé à la seconde place. Cette année, Away from the Flock, divided, un aquarium contenant un agneau coupé en tranches s´est arraché 3 millions de dollars le 9 mai dernier chez Christie´s NY. Quelques minutes après ce coup de marteau, Beauty and the Beast, un diptyque de 2002 partait pour 1,5 million de dollars.

L´avant-garde nord-américaine ne compte pas moins de 24 artistes dans le TOP 100, contre 39 Européens. Parmi les artistes européens qui ont le vent en poupe cette année, soulignons les performances de l´anglais Peter DOIG avec une enchère de 1 million de livres sterling le 21 juin chez Sotheby´s Londres, d'Albert OEHLEN qui rentre pour la première fois dans le Top 100 directement en 15ème position, ou encore la présence de l´allemand Matthias WEISCHER à la 17ème place ! Cette étoile filante de 33 ans, soutenu par Saatchi et présenté à la Biennale de Venise 2005 s´est arraché à Londres cette année, alors que ses toiles n´étaient jamais apparues en salle des ventes avant l´automne dernier.

Symbole de montée en puissance du marché chinois, le TOP 100 établit par Artprice compte désormais autant de créateurs chinois qu´américains. Le leader du groupe est ZHANG XIAOGANG, classé 11ème à l´international avec pratiquement 2 millions d´euros de produit de ventes et une enchère haute de 775 000 dollars pour Amnesia and Memory: Man, une toile de 2003. Avec un tel essor, il ne serait pas étonnant de voir les artistes de nationalité chinoise dominer le marché en 2007.

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

Links to this post:

Create a Link

<< Home