Tuesday, June 05, 2007

Marché de l´art contemporain chinois - Révélation culturelle

Marché de l´art contemporain chinois - Révélation culturelle



La spéculation ne ralentit pas et les adjudications sonnent toujours plus haut, plus fort. La croissance des prix des artistes de la jeune génération chinoise est fulgurante et le nombre d´investisseurs ne cesse de croître. Il suffit souvent de quelques années seulement pour qu´un artiste chinois voie ses prix décupler, comme pour Xiaogang ZHANG ou Guoqiang CAI pour ne citer qu´eux. Symbole de la hausse des prix : les dix plus fortes enchères en matière d´art contemporain chinois ont été enregistrées au cours des douze derniers mois. Au final, en 2006, 31,3% des œuvres d´art contemporain chinois négociées aux enchères ont été adjugées plus de 100'000 $. Avec de tels niveaux de prix, le produit des ventes d´art contemporain chinois a décuplé en 2006.

Les plus fortes enchères sont décrochées à New-York ou en Chine. Les grands auctionners y ont installé leurs bureaux pour se rapprocher de l´offre et de la demande. A ce jour, Xiaodong LIU est le plus côté des artistes contemporains chinois. Il a été présenté pour la première fois en ventes publiques en 1991 à Hong Kong. Christie´s-Swire faisait alors tomber le marteau sous le coup des 7'851 euros. En novembre dernier, son œuvre New Displaced Population a été adjugée 20'000'000 CNY (1'982'600 euros) par la Poly International Auction Co, Ltd à Beijing. Yifei CHEN a lui aussi été introduit aux enchères en 1991. Christie´s-Swire à Hong Kong adjugeait alors Lingering Melodies from the Xunyang River pour 150'925 euros déjà. Le 27 juin 2006, la Shangai Hosane House obtenait 11'000'000 CNY (1´097´470 euros) pour Warm Spring in the Jade Pavillon.

Attirés par les époustouflants résultats des auctioneers new-yorkais ou chinois, maintes maisons de ventes européennes organisent depuis peu des ventes dédiées à l´art contemporain chinois. Les prix atteints n´y sont pas encore à la hauteur des leaders du marché ; l´occasion d´ouvrir ce marché à un public élargi.

En France désormais, Artcurial dédie de complets catalogues à ce secteur. Pas moins de 109 lots seront criés le 5 juin prochain. Xiaogang ZHANG tient une fois de plus l´affiche. Deux petites toiles de 40x30 cm, réalisées en 1999, sont estimées 150'000 – 200'000 euros chacune. Wuji ZHAO verra une de ses toiles de 1998 proposée dans la fourchette d´estimation de 170'000 – 200'000 euros. Son indice des prix affiche une hausse de +406 sur les dix dernières années. Pour moins de 10'000 euros le choix est large : pas moins de 59 œuvres sont proposées sous cette fourchette d´estimation, dont des pièces de AN HONG, Fengzhi LIU, Xiaofan RU, Lizi MAO, HaiWen TANG, Yan HUANG ou encore Desheng MA. Notons une huile sur toile de LI SHUANG de 100x100cm, sans titre, estimée 5'000 -7'000 euros . L´artiste a fait sa première entrée en salle de ventes en 1996 à Beijing avec la China Guardian. Il obtenait alors 22'000 CNY (2'300 euros) pour une huile sur toile avec collage de 150x100cm. En 2005, il se voyait adjugé 230'000 HKD (24'863 euros) par Sotheby´s Hong Kong puis 350'000 CNY (34'738 euros) en 2006 sous les coups de marteaux pékinois de la China Guardian.

La Suisse aura elle aussi droit à une session réservée à l´art contemporain chinois avec la vente de la Galerie Koller de Zurich du 23 juin 2007. Sera notamment proposée, Snowy Landscape by Lake Geneva une toile de ZHU DEQUN de 1967 mesurant 160x129cm et estimée 300'000 – 400'000 CHF (188'000 – 251'000 euros). La cote de l´artiste a progressé de +390 sur ces dix dernières années. Citons encore Minjun YUE dont une huile sur toile de 40x40cm, Corner, est estimée de 115'000 à 140'000 CHF (72´320 - 88'000 euros). Parmi les artistes dont les œuvres ont été estimées moins de 10'000 euros, citons Guangyi WANG, Minjun YUE, Tiehai ZHOU, WU GUANZHONG etBo HOU.

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

Links to this post:

Create a Link

<< Home