Tuesday, December 04, 2007

Sotheby´s invite Bacon à Paris

Sotheby´s invite Bacon à Paris


artlover655448888688

Après la réforme des ventes publiques de 2001, nombre de commissaires-priseurs ont craint de se retrouver relégués loin derrière les auctioneers. Face à cela, certains se sont même regroupés à l´image de Artcurial - Briest-Le Fur-Poulain-F.Tajan, pour mieux tenir tête à Sotheby´s et Christie´s. Jusqu´à présent, les maisons anglo-saxonnes ont eu tendance à sagement envisager le marché français plus comme un grenier destiné à l´exportation que comme une place de vente.

De ce fait, les ventes prestigieuses dignes de New-York et Londres ne sont pas encore fréquentes à Paris. Cette irrégularité a permis à Artcurial - Briest-Le Fur-Poulain-F.Tajan et Tajan de tenir en 2006, les deuxième et troisième places en terme de produit des ventes françaises de Fine Art, derrière Christie´s, mais devant Sotheby´s, placé cinquième. Sotheby´s affichait alors un chiffre d´affaires de 15,2 millions d´euros. Cette année, la maison de vente, avec aux commandes depuis septembre Guillaume Cerutti, affiche d´autres prétentions ! Le 12 décembre elle programme une vente prestigieuse d´art contemporain, avec en lot phare une importante toile de Bacon. Le lendemain, Christie´s suit la cadence autour d´une vente sur le même thème, et à l´affiche une œuvre de Joan Mitchell, intitulée « Mandres », présentée pour 1,8 – 2,5 millions d´euros.

Fait rarissime, Seated Woman, l´œuvre de Francis Bacon proposée le 12 décembre par Sotheby´s pour 7,5-10 millions de dollars, est une pièce importée. Pour en assurer une parfaite médiatisation à l´international, la peinture a fait l´objet de tout le savoir faire Sotheby´s en matière de communication. La maison de vente possède par ailleurs le fichier clients idéal. En effet, le 14 novembre dernier, elle a dispersé «Second Version of Study for Bullfight No.1» de Francis Bacon pour 41 millions de dollars, établissant un nouveau record de l´artiste. Enfin, le pape de l´Ecole de Londres bénéfice d´un premier résultat millionnaire à Paris, sous le marteau de Christie´s cette fois ; en mai 2007, l´auctioneer a adjugé 6,1 millions d´euros Figure on a Dais, une toile 1958-1959, estimée 3,5 – 4,5 millions de dollars. Francis Bacon sera sans conteste l´artiste de l´année dans les enchères parisiennes, mais grâce au marteau des auctioneers..,

Il est désormais évident que face au marketing et au savoir faire des poids lourds anglo-saxons, le Syndicat National des Maisons de Ventes Volontaires, présidé par Hervé Chayette et ayant pour objet la promotion des ventes aux enchères en France, aura quelques difficultés à soutenir une SVV historiquement française sur l´une des trois premières marches cette année. En dehors de Cornette de Saint-Cyr, dont les ventes d´art contemporain et d´après-guerre, notamment autour de la dispersion de la collection Delon, ont connu un vif succès, peu de candidats semblent encore pouvoir concurrencer le trio Christie´s, Sotheby´s et Artcurial.

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

Links to this post:

Create a Link

<< Home