Saturday, February 23, 2008

Francis Bacon au firmament - Tous mes tableaux sont des accidents

Francis Bacon au firmament - Tous mes tableaux sont des accidents



artlover12238887888688

L´assertion de Francis Bacon selon laquelle ses tableaux sont des accidents, reflète un parcours de vie chaotique, jalonné de chocs, de rencontres fortes et de ruptures brutales. Le premier choc à lieu en 1925 : un conflit violent avec son père le sépare de sa famille. Francis Bacon est alors âgé de 16 ans. Le deuxième choc est esthétique et conditionne sa carrière : en 1927, il sort transformé d´une exposition de Picasso et commence à dessiner. Vingt ans plus tard, sa peinture cumule les figures accidentées, les corps tourmentés qui fouillent dans la chair humaine en quête une intensité psychologique hors du commun.

D´une grande force expressive, sa peinture se voit disputée dans le monde entier, si bien que la cote de l´artiste a largement triplé depuis 1997. Jamais son marché ne fut si dynamique qu´en 2007, a tel point qu´il a gravi la troisième marche du podium du TOP 10 des artistes classés par produits des ventes (établi par Artprice). L´année dernière en effet, la dispersion de ses œuvres aux enchères a dégagé pas moins de 245 millions de dollars au total, soit 200 millions de dollars de plus qu´en 2006 !
Cette progression spectaculaire fut marquée par 7 coups de marteau exceptionnels: sept toiles adjugées plus de 10 millions de dollars chacune entre février et décembre 2007.

Point d´orgue des ventes 2007 : l´adjudication de 47 millions de dollars pour «Study from Innocent X» signée le 15 mai chez Sotheby´s NY. Cette toile de 1962, d´une grande intensité dramatique avec un Pape au corps torturé baignant dans une couleur rouge, est issue d´une série d´une cinquantaine de toiles que l´artiste consacra au thème des Papes.
Six mois après ce sommet, sa Second version of study for bullfight N°1 de 1969 confirmait la flambée de sa cote avec un coup de marteau de 41 millions de dollars (Sotheby´s NY).

L´effervescence autour de Francis BACON incite quelques collectionneurs à se séparer de leurs œuvres. De fait, le flux de peintures de grandes qualité se densifie : on compte 27 huiles proposées en ventes sur les deux dernières années (entre janvier 2006 et fevrier 2008), largement deux fois plus que les années précédentes (12 furent proposées entre 2004 et 2005 par exemple).


Surfant sur le succès du peintre anglais, Christie´s proposait le 6 février 2008 à Londres une œuvre exceptionnelle de plus de quatre mètres d´envergure, espérant établir un nouveau record. L´œuvre en question, Triptych est le dernier triptyque d´une série peinte en hommage à George Dyer, amant de Bacon qui mit tragiquement fin à ses jours en 1971. L´œuvre vint certes allonger la liste des enchères multimillionnaires mais talonne le record établi en mai 2007 sans le battre. Le monumental triptyque partit pour 23,5 millions de livres sterling, près de 46,3 millions de dollars.
Le 27 février 2008, Sotheby´s propose à Londres une œuvre de moindre dimension, Study of Nude with Figure in a Mirror, réalisée la même année que Second version of study for bullfight N°1 qui décrochait le plus beau résultat des ventes Impressionniste et moderne de novembre 2007.

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

Links to this post:

Create a Link

<< Home