Tuesday, February 12, 2008

La Chine occupe la 3ème place du marché mondial

La Chine occupe la 3ème place du marché mondial


artlover34444888868878

Au terme de la compétition internationale, la France, traditionnellement élevée en troisième position dans le classement par produit des ventes, derrière les Etats-Unis et le Royaume-Uni, est détrônée cette année par la Chine. Grâce au dynamisme de quelques maisons de ventes internationales, la Chine a réussi à devancer la France. Il faut dire que cette année, pas moins de 75 enchères supérieures au million de dollars y ont été décrochées, avec un prix plafond de 66 millions de HKD (8,5 millions de $) pour une œuvre de Cai Guoqiang, un record absolu pour une œuvre d´art contemporain chinois, suivi par deux modernes, Beihong Xu (64 millions de HKD) et ChHen Chengbo (45 millions de HKD). Désormais, soutenue par une demande nationale en pleine croissance et des artistes à la cotation explosive, la Chine est capable de rivaliser avec New York et Londres en orchestrant des vacations de Fine Art à coup de millions de dollars de produits de ventes. Cette fois, les ventes les plus prestigieuses ne sont pas l´apanage de Sotheby´s et Christie´s…

L´essor de la Chine se reflète aussi par le nombre de maisons de ventes et les volumes négociés. Ainsi, avec un produit de ventes en hausse de +78% entre 2006 et 2007, la compétition s´intensifie entre auctioneers anglo-saxons et maisons de ventes locales. Au terme de l´année, Christie´s domine toujours ses concurrents directs, Poly International Auction, Sotheby´s et China Guardian avec un produit de vente de Fine Art de 197 millions de dollars. Mais de nombreuses maisons de ventes de moindre envergure, en pleine croissance, tirent leur épingle du jeu avec des produits de ventes annuels dépassant le million de dollars, à l´image de Beijning ChengXuan Auctions, Shainghai Hosane Auction, Hua Chen Auctions ou Beijing Council International Auction. Au total, désormais une centaine de maisons de ventes orchestrent en Chines de prestigieuses ventes cataloguées de Fine Art. Ce marché est aussi très attractif pour les leaders du marché occidental tels Bonhams, avec une première vente à Hong Kong le 26 novembre 2007, ou Artcurial qui a inauguré Artcurial China (Shanghai) avec une première vacation en janvier 2008.

Par ailleurs, l´entrée de la Chine sur la scène internationale est encore plus vive sur le marché particulièrement porteur et concurrentiel de l´art contemporain. En 2007, dans le classement Artprice des 100 premiers artistes contemporains par produit de vente, pas moins de 36 sont chinois, avec dès la deuxième marche, devant Jeff Koons, l´incroyable météore Zhang Xiaogang ! Même les médiatiques stars américaines ne résistent pas à l´émulation des collectionneurs pour les jeunes chinois. Il y a encore 5 ans, seul Cai Guoqiang parvenait à se hisser dans le Top 100. Avec l´introduction de ces artistes hautement spéculatif sur l´avant-scène internationale, c´est tout le visage de l´art contemporain aux enchères qui se trouve bousculé en quelques mois. Sur les 35 artistes contemporains ayant décroché des enchères millionnaires, 15 sont chinois. Autant dire qu´avec de tels niveaux de prix, ces artistes sont particulièrement médiatiques et leur simple présence dans un catalogue de vente peut assurer le succès d´une vacation. Aussi la spéculation va bon train. La cote des artistes contemporains chinois a progressé de +780% depuis 2001 ! Nombre d´entre eux voient leur prix multiplier par dix en quelques années. L´une des figures emblématiques de cette envolée est Zhang Xiaogang.

Introduit pour la première fois en vente en 1998 avec Blood Lines Series No.54 & No.55, un diptyque adjugé 5000 £ (7 117 €) chez Christie´s, son marché a pris une autre dimension avec une première série d´enchères millionnaires en octobre 2006 chez Christie´s Londres pour Big Family Series. Il a atteint un mois plus tard 16 millions de HK$ (2 million de $) avec Tiananmen Square, une large toile de 1993 présentée chez Christie´s Hong-Kong. En novembre 2007, son Family Portrait (1994) a décroché 4,4 millions de $ à New York. Au total son produit de ventes 2007 atteint 57 millions de $, dont 15 lots adjugé au delà du million de $. Parmi les artistes les plus performants, soulignons aussi Yue Minjun, classé 4ème par produit de ventes, avec une enchère haute à 2,6 millions de £ (5,3 millions de $) pour Execution chez Sotheby´s London. Il est suivi de Zeng Fanzhi, avec un record à 2,45 millions de £ (5 millions de $) chez Phillips de Pury & Company à Londres. En mai 2007, Chen Yifei plaçait un nouveau record pour une œuvre de l´avant-garde chinoise avec Eulog y of the Yellow River : 36 millions de Y (4,7 millions de $) sous le marteau de China Guardian. Depuis, il a largement été détrôné par Cai Guoqiang avec un ensemble de 14 dessins arraché 66 millions de HKD (8,5 millions de $) lors de la vente Asian Contemporary Art de Christie´s Hong Kong le 25 novembre 2007.

Désormais, hautement médiatisées, ces nouvelles stars tiennent non seulement les têtes d´affiches des ventes spécialisées en Asie, à Hong Kong, Pékin et Shanghai, mais aussi celles d´art contemporain à New York et à Londres chez Christie´s et Sotheby´s, aux côtés de Andy Warhol, Damien Hirst, Jeff Koons et Richard Prince.

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

Links to this post:

Create a Link

<< Home