Tuesday, March 27, 2007

Le marché de l´art contemporain en France

Le marché de l´art contemporain en France


artlover208

Pour sa neuvième édition, Artparis s´installe comme l´année précédente sous la verrière du Grand-Palais. Manifestation définitivement printanière Artparis accueille à nouveau les prestigieuses enseignes qui l´avaient rejointe en 2006, auquel s´est connecté un nombre important de galeries spécialisées en art contemporain.

En parallèle de ce rendez-vous, de nombreuses maisons de ventes, à l´image de Cornette de Saint-Cyr, Piasa, Artcurial - Briest-Le Fur-Poulain-F.Tajan, Neret-Minet profitent de l´événement pour organiser des ventes thématiques. Au fil des années, l´art contemporain se fait de plus en plus présent aux enchères. Dans le domaine des ventes, publiques, les transactions concernant des artistes nés entre 1920 et 1945 représentent 15,4% des lots échangés en 2006. Les ventes d´œuvres d´artistes plus actuels, nés après 1945, ne concernent encore que 4,2% des enchères françaises.

Le produit des ventes publiques d´art contemporain progresse désormais très rapidement. En 2006, le chiffre d´affaires généré en France par les artistes nés après 1945 a augmenté de +82% par rapport à 2005 et de +200% par rapport à 2003. Il n´a jamais été aussi haut. Cette augmentation tient à la fois de la hausse généralisée des prix dans ce secteur (+26% depuis 2003) que d´une forte pénétration du marché des artistes chinois, aux cotes souvent supérieures aux artistes français.

A l´image du marché de l´art mondial, la France a désormais ouvert ses salles des ventes à l´art contemporain chinois. En quelques mois les artistes chinois ont réussi a s´emparer des premières positions du TOP 50 par produit de ventes. Pas moins de 12 d´entre eux sont présents. Le premier de la liste, Yan Pei-Ming, vivant en France depuis 1982 et présenté à la Biennale de Venise en 2003, décroche la 3e position avec un produit de ventes de 707 226 euros en 2006, réalisé en seulement 13 enchères. Il détient aussi la seconde plus forte enchère française de l´année pour une œuvre contemporaine avec un grand portrait de Mao (1989) adjugé 210 000 euros chez Christie´s Paris. Le record de l´année revient à Miquel Barcelo, avec « Bodegon » (1984), vendu 750 000 € chez Tajan le 17 mai 2006, se hissant en tête du classement des artistes contemporains par produit de ventes. Les meilleurs résultats dérochés par des artistes français reviennent à Richard Texier (65 000 € pour "Homo Mundo" chez Calmels-Cohen le 3 avril 2006) et Robert Combas (56 000 € pour "Les Amoureux des Bancs Publics" chez Artcurial le 11 décembre.

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

Links to this post:

Create a Link

<< Home